Développement et diversification du numérique aux Comores et innovation locale.

23 Mai 2020

Chargée de la transformation numérique des Comores, l’Agence Nationale de Développement du Numérique opère autour de 5 principales missions :

  1. Mettre en œuvre la « Stratégie Comores Numérique 2028 »
  2. Opérer la transformation numérique sur l’ensemble des secteurs
  3. Mobiliser les ressources et établir des partenariats stratégiques
  4. Assurer la représentation du pays aux évènements nationaux, régionaux et internationaux
  5. Assurer la gestion de l’informatique de l’Etat

Ces missions sont étroitement liées et répondent à un même objectif, celui d’aboutir aux « Comores Numérique » à l’horizon 2028.

Comment comptons-nous-y prendre pour mener à bien “La diversification, le développement et l’innovation” de l’écosystème numérique Comorien ?

Tenant compte des attentes et des  échanges avec les acteurs de l'écosystème numérique (local et diaspora) mais aussi Africains et internationaux, notre rôle exige de définir précisément où nous voulons y aller et quelle sera l'image de notre écosystème numérique en 2028. 

Notre Vision :

Orienter nos efforts sur l'émergence d’acteurs numériques locaux évoluants sur des vrais et solides modèles économiques, en capacité de produire des solutions innovantes utiles qui répondent aux problématiques locales mais également à la compétitivité du marché local et des marchés étrangers.

En effet, la structuration de l'écosystème numérique comorien devra intégrer la dimension, nécessaire, de “l’exportation” des produits et services développés localement. Le numérique nous permet réellement d’envisager de contribuer au rééquilibrage de notre balance des paiements en développant une offre de offshoring (C'est une forme d'externalisation mais qui implique (à la différence du outsourcing) des entreprises localisées à l'étranger).

L’ANADEN y jouera son rôle d’impulseur, de facilitateur d’accès aux marchés publics et privés au niveau à la fois national, mais également régional, Africain et voire International.

Faire de notre territoire un espace d’accueil préférentiel d’acteurs du numérique

Cela consiste à promouvoir l’offre de production locale (produits, services et expertises), les avantages concrets et pertinents que nous proposons aux entrepreneurs, aux clients locaux, de la diaspora et international (régional, Africain,...).

Par conséquent, l’attractivité de notre territoire nécessitera une ouverture du marché, de développer les partenariats gagnants-gagnants et réciproques..., les coopérations sud-sud et sud-nord dans les zones COI, COMESA, SADEC et ZleCaf devront être exploitées intelligemment.

Si le développement de l’innovationpure Made in Comorosreste notre objectif, un équilibre subtile entre l’attraction d’innovations matures venant d’ailleurs (via des partenariats pensés et organisés) s’avère nécessaire pour accélérer la transformation numérique de notre pays, de répondre rapidement à l’enjeu de l’emploi des jeunes formés, du repositionnement de nos talents sur l’entreprenariat et des conditions nécessaires à remplir pour impulser une confiance globale.

Doter le pays d’une politique d’investissements “agiles” pour disposer d’infrastructures adaptées à nos ambitions, capacités, spécificités et aux normes internationales (Data center national, technopôle, incubateurs, espace de coworking,...).

Par conséquent, les enjeux d’identification, de reconnaissance et d’accompagnement des acteurs locaux (dont diaspora) sont primordiaux. A cet effet, un premier niveau de réponse est mis en place sur le site internet de l’agence (www.anaden.org) une rubrique intitulée « Communauté IT » visant à encourager l’enregistrement de ces acteurs afin d’initier les échanges et services concrets. Un programme plus large visant à définir la cohérence d’ensemble du développement de notre offre numérique pays est en cours d’élaboration.

L’ANADEN travaille d’ores et déjà sur les facteurs clés de réussites de la réalisation de ces ambitions : 

  • La capacité à développer et rendre accessible des financements adaptés pour nos PME, Start-up innovantes, développeurs et entrepreneurs porteurs de projets constitue pour nous une réelle priorité et nous avons déjà entamé les démarches nécessaires sur le sujet. 
  • La stratégie de sécurisation des innovations locales
  • La mise en œuvre d’un cadre juridique, institutionnel et réglementaire permettant le développement d’activités dans le numérique en toute confiance et sécurité.

Quelques exemples d'actions et réalisations :

  • Visibilité des Comores dans les événements internationaux importants: Participation à l’evénementTransform Africa (de l’Alliance Smart Africa
  • Ms Geek Africa: Création de Ms Geek Comores et mise en connexion des jeunes filles passionnées par la STIM ou Science Technologie Ingénierie et Mathématiques comoriennes avec un réseau puissant de jeunes filles africaines appuyées par un réseau de femmes d’affaires, investisseurs et bailleurs très influent en Afrique et dans le monde.
  • Collaboration avec la Chambre de Commerce ICT 
  •  Appui à l’obtention de l’agrément Ms Geek Comores
  • Identification d’acteurs start-up d’innovations Africaines dont Scientia Africa.
  • Evénement Reconnaissance Numérique: Mise en visibilité des acteurs locaux et diaspora de l’innovation Comorienne
  • Promotion des acteurs du e-commerce dans nos réseaux sociaux 
  • Etc...